événements

Musique

Masterclass - Musique de chambre

11:00
07/06/2021
Le Pont Supérieur, Rennes
Le Pont Supérieur a le plaisir d’accueillir pour deux jours Michel Moraguès et Michel Michalakakos. Répartis en une trentaine de groupes, les étudiantes et étudiants musiciens du Pont pourront ainsi profiter d’une masterclass de haut-vol auprès de ces deux « chambristes » et pédagogues reconnus du Cnsmdp.
 

 

Michel Moragues

Élève de Michel Debost, Michel Moraguès entre en 1977 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, dans la classe de Jean-Pierre Rampal et d’Alain Marion, où il obtient un premier prix de flûte à l’unanimité, premier nommé, ainsi qu’un premier prix à l’unanimité de musique de chambre dans la classe de Christian Lardé. En 1978, il est lauréat du concours international de la Guilde des Artistes Solistes de Paris, puis, en 1981, du concours international de Budapest.

Après avoir enseigné la flûte de 1980 à 1989 à l’École Nationale de musique de Chalon-sur-Saône puis au Conservatoire de Région de Saint-Maur-des-Fossés, Michel Moraguès est depuis 1989 soliste à l’Orchestre National de France et professeur-assistant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. C’est dans cette vénérable institution qu’est né, en 1980, le Quintette Moraguès et, de là, la passion de Michel Moraguès pour la musique de chambre. Ces deux décennies ont conduit le quintette dans de grandes manifestations et festivals, et lui ont permis d’avoir la chance de jouer avec des partenaires de renommée internationale. Cette intense activité, (plus de 350 concerts à ce jour), est soulignée par une riche production discographique, récompensée par la presse musicale et couronnée en 1994, par un Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque et une nomination aux Victoires de la Musique.

 

Michel Michalakakos

Né en Grèce en 1954, Michel Michalakakos étudie l’alto avec son père Christos Michalakakos et poursuit ses études musicales au CNSMD de Paris où il obtient un premier prix d’alto dans la classe de Colette Lequien en 1977. Il est membre de l’Orchestre National de France de 1979 à 1984 et intègre le « Trio à cordes de Paris » en 1981 avec lequel il parcourt le monde. Il est invité comme soliste par de nombreux orchestres français et étrangers, donne régulièrement des récitals de sonates, et poursuit sa carrière de « chambrette » avec des grands interprètes. En 2008 naît le Quatuor Michalakakos avec sa fille Élodie Michalakakos, violoniste, sa sœur Thalie Michalakakos-Bonvallet, violoncelliste et son frère en musique, le contrebassiste Bernard Cazauran. Ouvert à toutes les musiques, il participe à des concerts de tango, jazz, musiques du monde.

Parallèlement à sa carrière de concertiste, il poursuit une activité soutenue de pédagogue. Il enseigne l’alto et la musique de chambre en France. Il est président de l’Association des Amis de l’Alto et directeur artistique du festival « Aux Ormes Mozartiens ! ». Sa discographie comprend entre autres les 2 Sonates op. 120 de Brahms ainsi que les Märchenbilder op. 113, les 3 Romances op. 94 de Schumann et la sonate op. 53 de Charles Koechlin, avec la pianiste Martine Gagnepain. Il réalise avec l’Orchestre de chambre Saint Christopher de Vilnius deux enregistrements consacrés l’un aux concertos pour alto de J.-C. Bach, Hoffmeister, Haendel et Stamitz et l’autre aux symphonies concertantes pour violon et alto de Mozart et de Pleyel avec la violoniste Nathalie Chabot, en 2006 une intégrale consacrée aux quatuor et quintettes avec piano de Brahms avec Roland Daugareil, Roland Pidoux et Prisca Benoit et de nombreux disques avec le Trio à cordes de Paris. Il joue un alto de Gasparo da Salo de 1560.

 
©  : Christophe Abramowitz et Lansy Siessie/L’imagerie

Prochains Événements

Danse

Restitutions publiques – Parcours prépa danse EAT

11/12/2022

Espace Terre de Sel de La Barre de Monts

En savoir plus

Musique

Concert / Le romantisme, de l’aube au crépuscule

16/12/2022

Passage Sainte-Croix, Nantes

En savoir plus