danse

Diplôme d’État de professeur de danse – première année

Options danse contemporaine et danse jazz

Lieu de formation : site de Nantes

Le DE est un diplôme national d’enseignement dans le domaine des arts vivants. Il est obligatoire pour enseigner la danse classique, jazz et contemporaine (loi du 10 juillet 1989).
Sa préparation est intimement liée au développement et à la maturation artistique des étudiant-e-s et stagiaires.
L’ensemble des composantes du parcours de formation (2 ans) s’inscrit donc dans l’expérience artistique des courants qui contribuent à l’art de la danse, son histoire et ses évolutions.

SINGULARITÉ DE LA FORMATION AU PONT SUPÉRIEUR

Au travers de sa formation au Diplôme d’État de professeur de danse, Le Pont Supérieur s’attache à développer :

  • une pédagogie s’appuyant sur une pluralité des approches et des enseignements afin que chacune et chacun puisse construire, développer et enrichir sa signature artistique et pédagogique ;
  • une diversité de rencontres et d’événements artistiques avec la complicité du CCN de Nantes, le Théâtre Francine Vasse et des différents acteurs de la scène nantaise ;
  • une relation à l’international nourrie par un partenariat fort avec l’École de Danse de Québec (EDQ) ;
  • de nombreuses mises en situations pédagogiques structurantes et professionnalisantes pour les étudiant-e-s et stagiaires, grâce aux partenariats avec les milieux scolaires et à un important réseau de tuteurs et tutrices ;
  • une excellence technique stimulée par une équipe pédagogique diplômée/certifiée, présente dans les champs artistiques et scientifiques, au niveau national, en lien avec leur expertise ;
  • des compétences complémentaires au service de la valorisation artistique et pédagogique, en particulier dans le cadre de modules de formation au numérique (montage vidéo au travers des projets « Regard d’Artiste », réalisation de CV dynamiques …) ;
  • des conditions matérielles d’apprentissage propices à l’épanouissement artistique et personnel des étudiant-e-s et stagiaires (locaux attractifs et récents accessibles en dehors des heures de cours pour le travail personnel, équipements pédagogiques renouvelés, accompagnement personnalisé, mise en place de dispositifs de soutien psychologique et financier…).

Découvrez : 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

 La formation au Diplôme d’État de professeur de danse proposée par Le Pont Supérieur a pour but de permettre aux étudiant-e-s et stagiaires de se doter des outils indispensables pour s’épanouir dans une carrière de professeur de danse, l’enrichir, la faire évoluer à la rencontre des élèves et publics rencontrés.

Fondées dans la connaissance et la maîtrise pragmatique des éléments constitutifs de son genre chorégraphique -jazz, contemporain, classique- les compétences doivent converger vers une capacité à mettre sa pratique à distance afin d’accompagner au mieux l’élève danseur-danseuse, dans le respect de son intégrité physique et psychique, à la connaissance de lui-même, de son potentiel expressif et sensible dans l’art de la danse, à son développement, à son dépassement.

Pour ce faire il devra acquérir, manipuler, expérimenter de manière plurielle des informations relevant de la culture chorégraphique, de l’histoire de la musique et des répertoires musicaux, de l’anatomie-physiologie et de l’analyse du corps dans le mouvement dansé.

L’ensemble de ces éléments sont approchés de manière sensible et en lien quasi systématique avec la pratique de la danse (« science sans conscience n’est que ruine de l’âme » – Rabelais, Pantagruel).

L’ensemble de ces apports, contenus principaux de la première année de formation (DE1), viendront se coupler en deuxième année (DE2) aux outils et à la culture pédagogiques généraux, spécifiques aux genres chorégraphiques et, de manière plus ample, à ceux qui font du spectacle un spectacle vivant, vivant au sens où, loin de se conformer aux comportements appris et aux panoplies gestuelles spécifiques, le sujet déploiera ses aptitudes expressives, créatives et relationnelles, sa capacité à les mettre au service d’autrui, l’élève, le public, avec lequel il interagit…

En résumé : 
Une focale en DE1 : la relation à soi
Une focale en DE2 : la relation à l’autre

Pour approfondir les compétences développées pendant le parcours de formation :  site du RNCP 

PRÉREQUIS POUR L'ENTRÉE EN FORMATION

Tout projet professionnel concernant l’enseignement de la danse dans les esthétiques jazz, contemporaine et classique est soumis à l’obtention d’un Diplôme d’État ou de son équivalence. Rejoindre un dispositif de formation préparant à ce diplôme est soumis au prérequis d’un examen d’aptitude technique (EAT) ou de son équivalence ; la réussite à celui-ci conduit à l’ouverture d’un livret de formation par les Directions Régionales des Affaires Culturelles des lieux de résidence des candidates et candidats. La personne peut alors postuler au Pont Supérieur.

MODALITÉS D'ADMISSION

 Sur dossier et sur audition (en fonction des places disponibles) :

    • Un dossier de candidature complet avec pièces justificatives ;
    • Un cours technique collectif d’une durée de 1h30 à 2h dans l’option choisie – épreuves éliminatoires ;
    • Un commentaire écrit à partir d’un extrait vidéo danse visant à évaluer les aptitudes à ressentir, analyser et réfléchir sur la danse, les qualités rédactionnelles (durée de l’épreuve : 2h) ;
    • Un entretien avec le jury (constitué de membres de l’équipe pédagogique et artistique) visant à apprécier les motivations du candidat, son intérêt pour l’enseignement de la danse, sa capacité à s’investir dans un processus de formation qui suppose un fort engagement physique, intellectuel et sensible, sa capacité à articuler ses besoins propres et ceux d’autrui dans la relation artistique et pédagogique.

Si le niveau en danse, validé par l’EAT, est confirmé durant un cours technique, ce sont la prestation écrite et l’entretien qui confirmeront la pertinence de valider l’acceptation de la personne dans le processus de formation.
En effet la maîtrise de l’écrit est indispensable pour poursuivre la formation, elle est évaluée dans le cadre d’une dissertation thématique.
Les capacités de formulation de la pensée, d’élocution, et de motivation pour s’inscrire dans un processus long et exigeant sont évaluées durant l’entretien.

L’équipe pédagogique, en acceptant un ou une candidate, s’engage à l’accompagner au mieux durant son parcours, il est donc indispensable d’évaluer le potentiel artistique, pédagogique et réflexif de la personne, afin d’éviter, autant que faire se peut, toute inadaptation d’orientation.

CANDIDATER À L'AUDITION D'ENTRÉE EN FORMATION

Calendrier :

  • mise en ligne du dossier de candidature : lundi 22 janvier 2024
  • date limite de candidature : au plus tard le lundi 6 mai 2024 (cachet de la poste faisant foi)
  • auditions danse jazz : samedi 25 mai 2024
  • auditions danse contemporaine : dimanche 26 mai 2024
  • résultats : la semaine suivant les auditions

 

Dossier de candidature : 

Le dossier de candidature aux auditions est composé :

  • d’une partie administrative à compléter et renvoyer accompagnée des pièces justificatives (p.1-4)
  • du calendrier de pré-inscription et du déroulé des auditions en présentiel (p.5)

 

Le dossier de candidature est à compléter directement dans le PDF. En cas de candidature aux deux options, merci de remplir deux dossiers distincts.
Les dossiers complets sont à retourner par voie postale ou à déposer en main propre à l’adresse suivante :

Objet : candidature DE1 24-26
Bérénice Nouhaud
Le Pont Supérieur – Département Danse
4 bis rue Gaëtan Rondeau
44200 NANTES

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

La formation au Diplôme d’État de professeur de danse, eu égard aux connaissances et compétences visées, se construit sur des systèmes croisés entre pratique et culture artistique et pratique et culture pédagogique. Les contenus des enseignements sont donc nourris d’allers-retours permanents entre apports magistraux (connaissances) et ateliers d’exploration, d’expérimentation et d’appropriation (compétences) afin de stimuler l’affirmation de l’identité de l’apprenant-e, au carrefour de l’artistique et du pédagogique, afin qu’il-elle puisse ajuster son projet à l’interface de ses souhaits propres et des enjeux de l’évolution des contextes et besoins professionnels.

A cet égard Le Pont Supérieur entretient des partenariats et relations solides avec :

  • des structures de création et diffusion (3 CCN de l’inter-région, Théâtre Francine Vasse),
  • des Conservatoires à rayonnement national, départemental et intercommunal, le tissus associatif et privé,
  • l’inspection académique et 3 groupes scolaires nantais, étayent les dynamiques de relation entre formation et milieux professionnel.
CONTENUS PÉDAGOGIQUES - 1RE ANNÉE

Première année – DE1 (entre 650 et 700h de formation suivant les opportunités liées aux programmations artistiques) : orientée en vue de l’obtention de 3 Unités de valeur « théoriques » elle se développe avec la culture personnelle en lien avec la pratique artistique. Des mises en situation d’examen offrent la possibilité aux étudiantes, étudiants, stagiaires de se situer dans leur acquisition des savoirs et compétences associées.

  • Unité de valeur d’Histoire de la Danse (entre 90 et 100h) : du XVIe siècle à nos jours le programme est déployé afin de permettre aux étudiant-e-s et stagiaires de se construire des repères dans l’histoire à laquelle chacun, chacune, à son échelle, va contribuer. Il s’agit pour cela de retrouver les appuis et étapes qui fondent une pratique afin de participer à sa transmission et son évolution. Ce parcours vise aussi un affinement des capacités rédactionnelles en lien avec l’organisation de la pensée.
  • Unité de valeur de Formation Musicale (entre 140 et 150h) : les contenus de cette UV sont prétexte à donner aux étudiantes, étudiants, stagiaires les repères et connaissances musicales liées à la pratique de leur art et sa transmission. Élargir son écoute et sa sensibilité aux œuvres des répertoires classiques, contemporain et jazz, pouvoir se saisir d’une partition et en dégager les structures dynamiques afin de pouvoir les explorer/exploiter en vue de création, développer sa capacité à mémoriser des structures rythmiques et mélodiques et les réinvestir de manière organique pour développer une relation avec un musicien accompagnateur ou auto-accompagner ses propositions chorégraphiques, tels sont les éléments qui sont abordés dans le cadre de cours, d’ateliers de pratique et de présentations performatives.
  • Unité de valeur d’Anatomie-Physiologie (entre 70 et 80h) : le programme de cette UV vise à permettre de s’approprier de manière sensible la structure de son corps et son fonctionnement dans une pratique artistique de haut niveau. Indissociable de l’acte de danse lui-même et de sa transmission, l’anatomie-physiologie est reliée à l’AFCMD (Analyse Fonctionnelle du Corps dans le mouvement Dansé) dont l’essentiel du programme se déploie sur la deuxième année (DE2)

Tout cela prenant vie et s’incarnant dans le cadre de cours et d’ateliers de pratiques artistiques. Ainsi les étudiantes, étudiants, stagiaires bénéficient :

  • Entre 120 et 130h de cours dans leur spécificité chorégraphique et dans des disciplines complémentaires ;
  • Entre 120 et 140h de temps de rencontres artistiques avec des acteurs du milieu chorégraphique de niveau national et international, avec des étudiant-e-s et stagiaires musiciens. Ces rencontres s’inscrivent aussi dans des échanges internationaux et particulièrement avec le Canada ;
  • Entre 30 et 40h d’articulation avec l’AFCMD, les usages du corps et la préservation de la santé ;
  • Entre 30 et 40h sur les liens entre théorie et pratique, corps et voix dans la perspective du développement d’outils de transmission. 
LES FORMATRICES ET FORMATEURS
MODALITÉS ET GRILLES D'ÉVALUATION

Contrôles semestriels :

Les étudiantes, étudiants et stagiaires sont informés des processus d’évaluation (modalités et temporalités). Elles et ils disposent des items permettant de situer leur progression au regard des attentes du cursus. Un bilan évaluatif semestriel, qui prend en compte les critères communiqués par le collège de l’inspection de la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA), est réalisé par UV. Chacune des UV constitutives du diplôme d’état de professeur de danse s’obtient avec une moyenne de 10 sur 20 constituée pour partie d’une note de contrôle continu (CC) et d’une de contrôle terminal (CT).
Il est indispensable d’avoir obtenu les 3 UV théoriques (livret de formation faisant foi) pour pouvoir présenter l’UV de Pédagogie en DE2. L’obtention des 4 UV débouche sur la délivrance du Diplôme d’état.

Pour ce qui est des UV théoriques cette part est de 50% CC et de 50% CT
La note du contrôle continue est basée sur :

  • la présence, l’engagement et la progression au sein de la formation ;
  • différents travaux pratiques et artistiques réalisés durant le parcours de formation adaptés à chacune des UV ;
  • les examens blancs qui jalonnent le parcours (1 par semestre en DE1).

 

en savoir plus sur les grilles d’évaluation – DE1

INFORMATIONS PRATIQUES

Durée du cursus : au total entre 1300h et 1400h de cours réparties sur deux années de formation – de septembre à juin
Lieu de formation : Le Pont Supérieur – Nantes / 4bis rue Gaëtan Rondeau
Niveau d’études atteint à la fin de la formation : pas de certification en DE1. Validation d’un BAC +2 (RNCP : 5) en deuxième année.
Organisation du cursus : formation à temps plein. Les cours ont lieu du lundi au vendredi entre 9h et 18h, à l’exception du mercredi après-midi. Certaines modifications exceptionnelles sont possibles : mercredis après-midi, soirées et week-ends. Certains projets artistiques qui jalonneront le parcours de formation peuvent impliquer des déplacements en France ou à l’étranger. Périodes de vacances : une semaine en automne, deux semaines en fin d’année, une semaine en février et une au printemps. La présence aux cours est obligatoire. Le travail personnel est indispensable tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Des stratégies d’organisation doivent être mises en place pour faire face aux nombreuses échéances qui jalonnent le parcours.
Début de la formation : au mois de septembre de l’année concernée
Délai d’accès à la formation : environ 5 mois
Tarifs annuels en formation initiale : 550 € + 20 € de frais de reprographie + 60 € de frais de candidature à l’audition + environ 100 € de CVEC en 2023-2024
Pour les boursiers, les frais de scolarité annuels en formation initiale sont dégressifs en fonction de l’échelon. Merci de vous référer au tableau ci-dessous.


Tarifs annuels en formation professionnelle : 1 950 € par année de formation (sans prise en charge) et 3 900 € (avec prise en charge par un OPCO ou autres organismes financeurs) + 60 € de frais de dossier
Statut : en formation initiale, statut étudiant / en formation professionnelle continue, statut de stagiaire
Accessibilité : pour toute demande d’entrée en formation de personnes en situation de handicap, il convient de nous contacter afin que nous puissions « tenir compte des besoins particuliers des personnes handicapées en adaptant les formations proposées » (loi handicap du 11 février 2005). Nous vous proposerons un premier entretien de manière à étudier dans une démarche de co-analyse, les besoins et les réponses par rapport aux contraintes liées au handicap ; ces premiers échanges permettront de bien identifier avec la personne les exigences et conditions de la formation, puis de déterminer les éventuelles adaptations du parcours et les aménagements possibles des examens ou préciser une orientation vers une autre structure.

Référente handicap :
Catherine LEFAIX-CHAUVEL 
clefaix-chauvel@lepontsuperieur.eu
N’hésitez pas à prendre contact pour toutes questions liées à des situations de handicap.

Contacts

Directeur du département danse : Maurice COURCHAY
Directrice adjointe : Edwige AUDON
Renseignements administratifs : Bérénice NOUHAUD : 06 29 84 41 66 // bnouhaud@lepontsuperieur.eu

Documents à télécharger


buy windows 11 pro test ediyorum