Zone de turbulences / dimanche 11 avril 2021

Du 6 au 13 avril 2021, embarquez pour Zone de Turbulences, une semaine 100% en ligne dédiée à la création étudiante sous toutes ses formes !


 

REGARD D’ARTISTE //

Pour sa participation à Zone de Turbulences, Le Pont Supérieur a choisi de valoriser les travaux de fin d’études des danseuses et danseurs en 2e année de formation au Diplôme d’État de professeur de danse !

Face à une œuvre picturale, sculpturale ou architecturale, face à un texte, un événement historique, un fait d’actualité, face à une odeur, un son, une texture, une matière… le
« regard » d’artiste peut s’éveiller. En traduisant le fait observé en danse, en réinterprétant l’objet devenu source d’inspiration, ces artistes en formation au Pont Supérieur produisent et interprètent une pièce chorégraphique personnelle.

Découvrez la diversité de leurs propositions au travers d’une restitution vidéographique quotidienne !

 

Perpetuum Mobile – Lucie Lasne / Regard d’artiste #16

Chorégraphie, mise en scène, montage : Lucie Lasne
Danseuses et danseurs, captation vidéo : Carole Mosser, Elodie Michaud, David Guasgua, Maëlle Cerceau, Lucie Lasne


Le mouvement perpétuel désigne l’idée d’un mouvement capable de durer indéfiniment. Le projet présente cinq mouvements issus d’un même élan, à la temporalité indéfinie. Les danseuses et danseurs sont chacun libres de la durée de répétition des mouvements. Entre écoute et coïncidences, la vidéo pose un regard sur cette expérience.

En attendant les chimères – Marion Ranché / Regard d’artiste #17

Chorégraphe, interprète, réalisation et montage : Marion Ranché
Captation vidéo : Charlotte Carpentier et Louise Tamagnan


Et si l’ennuie,
N’était que le reflet du monde extérieur.
Comme si,
J’étais coincée là.

Rien ne pourra changer l’ordre des choses.

Alors j’imagine une vie
Qui me convient presque
Puis je somnole dans mes songes.

La réalité n’est que trop pâle face à l’ivresse de ma convoitise.

Mais finalement,
Cela ne suffira-t-il jamais ?

Thaumoctopus Mimicus – Anaëlle Montébrun / Regard d’artiste #18

Chorégraphe / danseuse : Anaëlle Montébrun
Captation : Anita Montébrun
Montage : Anaëlle Montébrun


La pieuvre mimétique possède de grandes capacités d’observation. Capable d’imiter l’apparence et les mouvements d’une quinzaine d’espèces végétales et d’animaux marins, la pieuvre mimétique copie formes, couleurs et déplacements. Pour cela, elle est souple, intelligente et maîtrise parfaitement le camouflage. À la fois proie mais aussi prédateur, quand elle chasse elle reste inoffensive.

(É)Motion – Marion Gault / Regard d’artiste #19

Montage et interprète : Marion Gault
Captation vidéo : David Gasgua Monténégro
Traduction et enregistrement : Marie Berthier


« Étymologie de mot émotion : dérivé d’émouvoir emprunté au latin movere signifiant « action de mouvoir, mouvement, ébranler, troubler ».
Nos émotions deviennent mouvement en se transformant en élan, en noeud, en détente dans notre chair. L’immatériel devient alors palpable, matière, transformant notre corporéité.



buy windows 11 pro test ediyorum